Les BEN' ARTs
  Les BEN' ARTs

LA RESIDENCE 2013-2015

à l'espace culturel Picasso de Longueau

Rue Anatole France

80330 Longueau

 

Responsable de l'espace culturel : Nacera Nakib

L’Espace culturel Picasso est localisé sur la commune de Longueau à l’Est de la Communauté d’Agglomération d’Amiens Métropole.

Au départ, inauguré en 1969 en Maison pour tous, puis transformé en Maisons des jeunes et de la culture, ce n’est qu’en 1996 que la structure devient « espace culturel Picasso », tout d’abord gérée par la Ville de Longueau puis par Amiens Métropole en 2000.

Sa mission première est de décliner le projet culturel métropolitain sur un territoire au plus près de la population et s’inscrit autour de quatre pôles : la médiation, la formation, la création et la diffusion.


Cette année 2014/2015 pour la compagnie Les BEN’ARTs s’annonce sous le signe de la création, de la diffusion et de la médiation.

 

La présence d'une équipe artistique sur un territoire permet de tisser des liens différents du quotidien et de dresser un certain bilan de la quotidienneté de ses habitants ; et la culture en est un élément majeur de citoyenneté, pour la construction des individus et des collectifs d’une part, et pour l’affirmation de son identité et l’expression de la vitalité d’un territoire d’autre part. Elle est un formidable médium pour créer du lien social.

 

Lors de notre séjour en résidence sur la saison 2013/2014 à l’espace culturel Picasso de Longueau, nous avons pu observer, tester, essayer, proposer et nous avons su également nous remettre en question et nous adapter.

Cette résidence nous a donc permis de nous interroger sur la place de l’artiste dans la société et sur son « rôle » à jouer. C’est en ce sens que la parole devient et est citoyenne.

Nous sommes persuadés que les rencontres et les échanges faits tout au long de cette année ont été l'occasion de porter et faire porter des paroles qui n’ont pas assez été entendues.    C'est parce que l'artiste en a la légitimité, qu'il doit mettre son travail au service de ceux qui témoignent. C'est en cela qu'il prolonge cette idée qui consiste à raconter les histoires des uns aux autres, à ceux qui écoutent.

 

Nous restons persuadés que l'idée de transmission passe par le témoignage, qu'il soit oral ou écrit. Elle fait travailler la mémoire et le souvenir. Cette prise parole amène également à l'écoute, à la confrontation et à l’échange : c'est parce qu'on est allé au spectacle que l'on fait part de ses ressentis, et c'est parce qu'on a fait part de ses ressentis que l'on a en envie de s'ouvrir davantage au monde, aller à la conquête de nouveaux espaces, faire de nouvelles découvertes, peut-être monter sur une scène et prendre la parole, puis revenir chez soi pour partager ces expériences et encourager l'autre, celui qui vient d'arriver, à vivre cette aventure.

 

Ce choix a été mûrement réfléchi au cours de notre parcours de résidence, notamment sur les questions de territorialisation(s), d'actions, d’accompagnements et de développements culturels, mais aussi et surtout de créations artistiques liées aux fondamentaux d'une compagnie de théâtre professionnelle.

 

C’est dans ce sens que nous avons commencé à travailler avec l’espace culturel Picasso de Longueau : susciter la curiosité en amenant les habitants à venir au théâtre, en écoutant des textes connus et moins connus autour d’une soupe, d’un plateau de charcuterie ou de fromage (projet Les Liseurs Publics, avec « Une lecture, une soupe et…au lit ! »), le tout sur un ton décontracté, bienveillant et ludique ; ou bien accompagner avec l’Ecole du Spectateur, etc.

 

Et c’est dans cette continuité que nous renouvelons de manière simple et évidente notre résidence sur la saison culturelle 2014/2015 à l’espace culturel Picasso de Longueau.

 

Nous sommes soucieux de continuer le projet mis en place avec la responsable des lieux, Nacera Nakib, tout en tenant compte de son projet d’établissement, et nous poursuivons actuellement notre résidence avec pour objectif d’aller à la rencontre du public.